Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2022

Conférence sur le cinéma de Bruno Podalydès à Draguignan

Mardi prochain, à 18h30, dans la Médiathèque Jacqueline de Romilly à Draguignan j'aurais le plaisir d'intervenir autour de l’œuvre de Bruno Podalydès.
De Versailles Rive gauche au récent Les deux Alfred, le réalisateur Bruno Podalydès déploie depuis les années 1990 un cinéma drôle et tendre avec une pointe de satire. Sa mise en scène est marquée par la bande dessinée, en particulier la "ligne claire" chère à Hergé, portée par une troupe de comédiens fidèles, son frère Denis en premier lieu."
Le mardi suivant, 29 novembre, la Médiathèque proposera une projection de Liberté-Oléron (2000)
 
Mardi 22 novembre 18h30
Médiathèque Jacqueline de Romilly
Pôle Culturel Chabran
660 avenue John Kennedy 83300 Draguignan
04 93 08 30 40
Sur inscription

01 Bruno-Podalydes.jpg

11/10/2022

Rencontre avec Mikhaël Hers à la Cinémathèque de Nice

Les lecteurs d'Inisfree connaissent mon admiration pour le cinéaste.  Je vais avoir le grand plaisir d’animer la rencontre avec Mikhaël Hers, reçu à la Cinémathèque de Nice dans le cadre d'Un Festival C'est Trop Court, le festival niçois du court métrage de l'association Héliotrope.

Jeudi 13 octobre, à partir de 18h00, vous pourrez découvrir son moyen métrage Primrose Hill et, après la rencontre avec le public, son premier long, Memory Lane.

Les trois autres longs métrages seront proposés sur la quinzaine à venir. Une occasion unique de découvrir l’œuvre et le réalisateur lui que Luc Moullet qualifiait de "plus grand cinéaste français de demain".
L'évènement sur facebouque

memory lane 4.jpg

Memory Lane, © Ad Vitam

 
 

16/09/2022

27 septembre, CinéMille : "Le regard caméra"

Pour la reprise de mes activités autour du cinéma, j'anime une conférence sur le thème du regard-caméra le mardi 27 septembre à 18h00, dans la Bibliothèque Raoul Mille à Nice (gare du Sud, avenue Malausséna). L'entrée est libre et, si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire sur l'évènement Facebook.

De la Monika d'Igmar Bergman à l’œil d'Alex dans Orange mécanique, du plan final des 400 coups de François Truffaut au policier cinéphile de Rubber de Quentin Dupieux, je vous propose un petit voyage cinéphile autour du regard caméra où comment les cinéastes ont brisé le quatrième mur entre personnages et spectateurs. C'est le moment d'un petit hommage à un grand utilisateur de ce procédé, avec une scène passée à la postérité :