Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Chemisier rouge | Page d'accueil | Portrait d'un tueur en noir »

17/05/2016

1988 en treize (autres) films

C'est 1988 sur Zoom arrière avec un peloton de tête éclectique comprenant les œuvres de Jean-Claude Brisseau, Sidney Lumet, John Huston, Krzysztof Kieślowski et quelques autres pointures. Mais 1988, pour moi, ce fut une belle année d'un cinéma plutôt américain et la découverte de différentes facettes du cinéma chinois. Steven Spielberg dominait l'ensemble, suivi de John Carpenter convoquant le diable dans une église désaffectée, Kevin Reynolds et sa bête de guerre, Kathryn Bigelow et ses vampires texans, Wong Kar-wai et l'apparition lumineuse de Maggie Cheung, Jackie Chan dans un numéro ébouriffant, Rob Reiner et son conte de fée hilarant, John McTiernan Yeepee Kay-hey et son vilain de classe, Ching Siu-tung et son baiser surnaturel, Francis Ford Coppola funèbre et magistral comme Huston, Michel Deville et l'érotisme de Miou-Miou, Paul Verhoeven et son policier d'acier, et un inédit que je ne découvrirais que bien plus tard, le beau film d'Alexandre Askoldov.

Empire-du-soleil-02.jpg

prince-of-darkness-08.jpg

Beast of war.jpg

neardark-crimefamily.png

Tears goes by.jpg

marin-des-mers-de-chine-1983-03-g.jpg

the_princess_bride_-_web__detail_carousel.jpg

die-hard2.jpg

Chinese ghost story.png

Gardens_Of_Stone1987c8.png

Lectrice.jpg

robocop20320header.jpg

zoom arrière,steven spielberg,francis ford coppola,john carpenter,kathryn bigelow,wong kar-wai,jackie chan,james mctiernan,ching siu-tung,michel deville,alexandre asklodov

Les commentaires sont fermés.