Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Du sang sur les iris | Page d'accueil | Sous les oliviers en super 8 »

19/12/2011

Les joies du bain : en guise d'au-revoir

Edwige Fenech dans toute la splendeur de sa beauté trentenaire, histoire de bien clôturer cette semaine. Elle que l'on a plus souvent mis sous la douche se retrouve  dans le bain face à Renatto Pozzetto dans une scène cocasse, on peut le dire comme cela, de La patata bollente du vétérant Steno, sortit en 1980.  Tout est dans la plenitude des volumes, l'harmonie des courbes et la douceur de l'expression. Photographie source Nocturno.

Patata bollente.jpg

Commentaires

Bel au revoir à la belle Edwige, reine de cette presque décade décadente et prodigieuse que vous venez de lui consacrer. Je ne la connaissais guère jusque-là que de nom, il est grand temps que je me rattrape avec certains des films dont vous avez parlé. Je crois que le premier sera "Il tuo vizio è una stanza chiusa e solo io ne ho la chiave" (quel beau titre !). Merci.

Écrit par : L. | 21/12/2011

Bonsoir L, merci, cela me fait vraiment plaisir que vous ayez été intéressé. Pour démarrer, si vous ne l'avez jamais vue, l'un de ses trois gialli avec Martino, c'est certainement ce qu'il y a de mieux.

Écrit par : Vincent | 21/12/2011

Les commentaires sont fermés.