Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« De la mort - Partie 1 | Page d'accueil | Mouvements du bassin sur TCM (dommage que je n'ai pas la télé) »

30/10/2010

De la mort - partie 2

Suite et fin du questionnaire proposé par Cinématique. Plein de réponses passionnantes sur les blogs à gauche, que j'imagine Ludovic va se faire un plaisir de compiler. 

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?

Celui de la famille d'Ethan Edwards dans The searchers (La prisonnière du désert – 1956) de John Ford. Cela commence dans le plus pur registre fordien avant que John Wayne n'interrompe la cérémonie d'un « Put an amen to it » pour filer à la poursuite des comanches qui ont enlevé sa nièce.

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?

L'héroïne de Carnival of souls (1962) de Heck Harvey jouée par Candace Hilligoss. Dans un registre plus léger, ceux de René Clair.

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

Souvent. Je vais mettre de côté les personnages pénibles parce qu'ils sont joués par des acteurs pénibles. Pour les autres, je suis souvent exaucé, le cinéma étant un art éminement moral. Restent les cas particuliers, ceux qui me laissent avec une terrible frustration et dont le plus emblématique est le  Tigrero joué par Klaus Kinski dans Il grande silenzio (Le grand silence - 1968) de Sergio Corbucci. Je suis condamné à souhaiter sa mort pour l'éternité. Photographie empruntée à Frédérique.

Klaus_Kinski_LeGrandSilencejpg.jpg

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

Rio Bravo. Histoire de partir sur une bonne impression.

13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

Franck, joué par Henry Fonda dans C'éra una volta il West (Il était une fois dans l'Ouest - 1968) de Sergio Leone qu'il serait dommage de ne pas citer quand on parle de mort au cinéma. Photographie DR source Time.

Franck.jpg

14 - Quel est votre vampire de chevet ?

Ingrid Pitt. Photographie Hammer Films.

IngridPitt.jpg

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la  mort ?

Coïncidence amusante, je viens d'acquérir deux films qui m'ont séduit par la musicalité de leur titre, deux gialli : La Morte cammina con i tacchi alti (1971) et La Morte accarezza a mezzanotte (1972), tous les deux de Luciano Ercoli avec la belle Nieves Navarro.

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma.

JLG n'est plus. C'est vraiment dégueulasse.

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

L'exécution du cheminot dans La bataille du rail (1946) de René Clément.


18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Tous les cimetières fordiens et Sad Hill du côté de la tombe d'Arch Stanton.

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Ma caméra. Et tout le bazar qui va avec. 

Commentaires

Bonne journée et merci pour le partage de ces articles, Pascal.

Écrit par : Djemaa | 31/10/2010

Ah Tigrero ! En voyant la fin alternative qui doit trainer sur YouTube où c'est Silence qui l'emporte et le sourire de Trintignant, je me dis que le film de Corbucci ne serait sans doute pas culte sans ce massacre final et l'avènement des cyniques. (euh, F. a emprunté la photo itou mais elle se souvient plus très bien à qui ^^)

C'est amusant mais maintenant que j'ai fini de répondre et que je me balade parmi les questionnaires je me dis que personne ne cause de Phantom of the paradise ou ne propose de regarder Heaven can wait au moment de clamser... :)

Ingrid hein ? Coquin, va !

Écrit par : FredMJG/Frederique | 31/10/2010

"JLG n'est plus. C'est vraiment dégueulasse!"

Tepepa aime ça!

Écrit par : tepepa | 06/11/2010

Pascal, merci de votre passage.

Fred, j'aime beaucoup cette fin alternative, complètement bouffonne. Pour les films, il y a quand même un vaste champ de possibilités, alors... C'est vrai que De Palma n'est pas vraiment ressortit malgré des meurtres assez marquant (j'avais pensé à celui de Body Double" qui m'avait beaucoup marqué à l'époque).

Tepepa, j'avoue que j'ai hésité un instant, je ne voudrais pas lui porter la poisse, il fête ses 80 ans en décembre et il n'est pas trop en forme ces derniers temps.

Écrit par : Vincent | 06/11/2010

Les commentaires sont fermés.