Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Questionnaire du miroir (partie 1) | Page d'accueil | Coup d'oeil »

16/01/2013

Questionnaire du miroir (partie 2)

Suite du questionnaire de Cinématique, dit questionnaire du Miroir. Ludovic compile les différents liens, vous pouvez aller voir, outre ses réponses, celles de Fred, de L. dans la troisième chambre, et du bon Dr Orlof. En attendant les autres...

13) Quel regard-caméra vous a le plus touché ?

14) quelle séquence en caméra subjective vous a le plus marqué ?

Le débarquement dans Saving private Ryan (Il faut sauver le soldat Ryan – 1998) de Steven Spielberg.

15) Existe-t-il un remake que vous appréciez ?

Three godfathers (Le fils du désert – 1948) de John Ford, troisième version de Three marked men. Et puis The thing (1982) de John Carpenter remake du film de Christian Niby parce que quand même.

cinématique,cinéphilie,questionnaire

16) Un que vous détestez ?

A peu près tous les autres.

17) Quelle est votre image ou séquence favorite parmi celles faisant allusion, au sein d’un film, à un autre film ?

Il y en a pas mal mais, pour sa complexité et ses différents niveaux de lecture, l'utilisation de The quiet man (L'homme tranquille – 1952) de John Ford par Steven Spielberg dans E.T. (1982). 

18) Citez votre scène préférée parmi celles utilisant un miroir.

Celle où il faut décrypter le reflet.

cinématique,cinéphilie,questionnaire

19) Avez-vous le souvenir d'une apparition involontaire de l'équipe de tournage à l'image ?

Sur une voiture du Bird (1988) de Clint Eastwood. Mais c'est terrible parce que quand on a pris le coup, on en voit partout.

20) Quelle est votre préférence parmi les actrices/acteurs ayant joué plusieurs rôles dans le même film ?

Jerry Lewis dans Dr Jerry and Mister Love (1963) et The family jewels (Les tontons farceurs - 1965). Geneviève Bujold jouant la mère et la fille dans Obsession (1976) de Brian De Palma.

cinématique,cinéphilie,questionnaire

cinématique,cinéphilie,questionnaire

21) Quel est pour vous le meilleur interprète d’un personnage traité à plusieurs reprises dans l'histoire du cinéma ?

James Coburn et Kris Kristofferson dans le couple Pat Garrett et Billy the Kid pour Sam Peckinpah en 1973. Il y a par ailleurs une bien belle scène avec un miroir là-dedans.


22) Parmi les cinéastes ayant fait l’acteur chez les autres, qui mérite d'être retenu ?

Truffaut chez Spielberg, Welles chez Petroni et Rohmer chez Rosette.

cinématique,cinéphilie,questionnaire

23) Quelle apparition d’un réalisateur dans son propre film vous semble la plus mémorable ?

Si l'on s'en tient à la notion « d'apparition », j'ai récemment beaucoup ri à la prestation de Claude Chabrol en barman dans Marie-Chantal contre Dr Kha (1965).

24) Quel est à vos yeux le plus grand film sur le cinéma ?

Sur le travail de cinéma, La nuit américaine (1973) de François Truffaut sans l’ombre d'une hésitation. Le cinéma règne.

Photographies : sources Tepepa, Mirrors and Co, Wild Side, Alt Screen, Brigitte Lacombe.

Commentaires

Merci pour tout cela Vincent...Il faut donc que je revoie ET !

Écrit par : Ludovic | 16/01/2013

Salut, Vincent ! J'ai croisé Rosette il y a deux jours à l'occasion des 80 ans de Straub à la Cinémathèque française, et elle m'a appris la bonne nouvelle suivante : un coffret devrait sortir cette année contenant ses films ainsi que les premiers de Rohmer, dont certains étaient portés disparus ("Bérénice" par exemple). Bien à toi !

Écrit par : Griffe | 16/01/2013

Merci à vous Ludovic, ce superbe questionnaire nous a tenu occupé un bon moment et procuré de nouveaux désirs de films, ce qui est essentiel.

Bonjour Griffe, J'espère que tu l'a saluée de ma part. J'ai vraiment regretté de ne pas avoir pu monter à Paris l'an passé. Pour les films, c'est une bonne nouvelle. J'imagine que Gérard Courant a dû l'aider là-dessus, il est très actif en ce moment, sortant des tas de choses passionnantes chez l'Harmattan. Amicalement.

Écrit par : Vincent | 17/01/2013

Argh Val Kilmer *sigh* soupir
Ben oui quand même, Carpenter
Geneviève aussi, quelle merveilleuse femme !
Par contre, Truffaut acteur, euh, j'ai ri. Il n'y a que dans la chambre verte qu'il est acceptable tellement le film est zarbi mais Trintignant a raison, il aurait du jouer les rôles que le François s'est attribué dans ses films
PS. Y a un peu trop de Spielberg à mon avis :)

Écrit par : FredMJG | 20/01/2013

C'est vrai qu'il y a pas mal de Spielberg, mais j'ai essayé de conserver un minimum de spontanéité (sinon, j'y serais encore à peser le pour et le contre). C'est sans doute révélateur, mais c'est grave, docteur ? :)
Sur ce cher François, je ne suis pas d'accord (évidemment sinon je n'aurais pas réponde de cette façon). J'adore le décalage qu'il apporte dans CETK qui vient du fait qu'il ne joue pas, mais incarne une sorte de metteur en scène alternatif. Même son alter-ego, Leaud n'aurait pas eu ce rendu. Comme acteur, j'ai revu il y a peu "L'enfant sauvage" et je l'ai trouvé parfait. Dans "la nuit américaine", même en me forçant beaucoup, je vois mal Trintignant. La voix à la rigueur. Le jean-louis pourra toujours faire le Haneke si celui-ci a envie de se mettre en scène ! (qu'à Dieu ne plaise)

Écrit par : Vincent | 20/01/2013

Les commentaires sont fermés.