Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Saine lecture | Page d'accueil | Souvenirs d'Ernest Borgnine »

24/07/2012

L'enfer selon Charles Marquis Warren

Écrit et réalisé en 1952 par Charles Marquis Warren, Hellgate s'appuie sur les bases du classique de John Ford The prisoner of Shark Island (Je n'ai pas tué Lincoln– 1936). Juste après la guerre de sécession, un vétérinaire est accusé de complicité avec la guérilla (bandes de sudistes ayant refusé de se rendre et continuant un combat douteux) parce qu'il a soigné un fugitif. Il est condamné et envoyé dans un bagne où il subit de très dures conditions et la haine d'un officier nordiste. Son comportement lors d'une épidémie de typhus l'aidera sur la voie de sa réhabilitation. Soit.

charles marquis warren

Hellgate est un pur western de série B des années 50 ramassé sur 87 minutes, tout petit budget pour modeste studio spécialisé, schématique, inventif et efficace. C'est le second film de Charles Marquis Warren, un spécialiste du genre après l'original Little Big Horn (1951). Écrivain, Warren a écrit l'histoire de Only the valiant (Fort Invincible – 1951) que réalise Gordon Douglas, et a été scénariste pour André de Toth, John Farrow ou Jerry Hopper. Warren fait partie de ceux qui ont apporté un coup de neuf au genre, par des récits plus âpres, une description plus réaliste de l'Ouest, que ce soient les conditions de vie (sueur, chaleur, poussière, hostilité des paysages) ou le traitement de la violence. Placé dans des conditions extrêmes, ses héros sont toujours proches du point de rupture et les conflits se résolvent par l'expression d'une brutalité quasi animale s'éloignant du romantisme prévalant jusqu'alors dans le genre. Ses mises en scène, pourtant, ne traduisent imparfaitement cette approche originale. Inventif par intermittence, il manque d'originalité, de souffle et d'un véritable sens de la tragédie.

Lire la suite sur les Fiches du Cinéma

Le DVD

Sur DVDClassik

Sur le forum Western Movies

Affiche DR

Commentaires

Bonjour Vincent,comment allez-vous?
Très bonne surprise ce petit film, il faut vraiment féliciter l'éditeur pour le courage d'avoir sortit ce filme de l'oublie.
Je crois "Hellgate est sortie en 1953
en Belgique sous le titre "Le vainceur de l'enfer"! J'ai eu beaucoup de plaisir de retrouver Sterling Hayden acteur solide et Ward Bond toujours aussi impeccable. Vous avez raison c'est une série b, mais tout le éléments d'un bon films y sont, solide comme une bon meuble. Je vous trouves dur avec les indiens "Pumas", non moi je les trouves bien réalistes au contraires.

Écrit par : claude kilbert | 25/07/2012

Bonjour Claude, heureux que le film vous ai plu. J'ai une ghrande affection pour touds ces westerns B des années 50. Plus je les vois et plus je me régale :). Je vous trouve de mon côté bien indulgent avec les Pimas de Warren, je n'ai pas trouvé leurs visages bien crédibles. Ce ne sont pas les Navajos de Ford !
A bientôt.

Écrit par : Vincent | 26/07/2012

Les commentaires sont fermés.