Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Gratte sur ta mandoline mon petit Marcello | Page d'accueil | Un homme qui crie »

12/04/2011

Le prince de New-York : Sidney Lumet 1924 - 2011

williams-lumet-prince_opt.jpg

Sidney Lumet dirige Treat Williams sur le plateau de Prince of the city (1980). Photographie A certain cinema, qui propose une bien belle galerie de photographies de tournage du réalisateur disparu.

Commentaires

Ne connaissant guère plus de titres que les deux Pacino, voici sans doute LE film de Lumet qu'il faudrait que je découvre maintenant en priorité...

Écrit par : Edouard | 12/04/2011

C'était "un grand" du cinéma du désenchantement,tout son oeuvre parlait de tous ces être humain brisé par la vie, par leurs destins, par la fatalité... Je me souviens entre autre de "la colline des hommes perdus" filme sur la bêtise militaire et de sa justice, la première rencontre de Lumet et Sean Connery. Un des ses personnages acteurs fétiches c'était sa ville "New York"! Dans "Serpico" ce personnage est la fois protecteur et menacent à la fois pour le héros. Héros, oui d'une tragédie antique, Lumet était une sorte de dramaturge à sa manière.

Je suis un peu triste, Sidney Lumet va me manqué, il m'a accompagné dans on éducation de cinéphage c'est pas rien quand même!

Écrit par : claude kilbert | 12/04/2011

Ho oui mon filme préféré de Lumet c'est "Anderson tapes"! Filme de 1971 d'une conscience visionnaire. Sidney Lumet nous prévenait des dangers des moyens de contrôle de communications! Saloperie de facebook lol...
Bonne fin de journée

Écrit par : claude kilbert | 12/04/2011

Bonjour à tous les deux. Quinzaine difficile...
Lumet, je suis d'accord avec Claude, plein de beaux films, pas toujours les plus connus. j'ai un souvenir très fort de Contre-enquête (Q & A) en 1990 avec un extraordinaire Nick Nolte. "Le gang Anderson" est effectivement un film à redécouvrir. On lui pardonnera volontiers quelques faux pas.

Écrit par : Vincent | 18/04/2011

Les commentaires sont fermés.