Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'homme qui filmait les femmes | Page d'accueil | Les joies du bain : mélancolie »

13/08/2010

Les joies du bain : circulaire

Une autre forme d'exotisme, Sally Forrest dans Son of Sinbad (Le Fils de Sinbad) film d'aventures orientales réalisé par Ted Tetzlaff en 1955.

Son of Sinbad.jpg
Photographie : source L'érotisme au cinéma de LoDuca et Maurice Bessy (collection personnelle)

Commentaires

Elle se baigne avec son drap et ses bijoux celle-ci ? pfffft ces (rouquines) orientales ! ;)

Écrit par : FredMJG/Frederique | 14/08/2010

Les gens qui s'baignent en rond,
ont les idées courbes.

Écrit par : Pascale | 16/08/2010

Les commentaires sont fermés.