Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sur la plage | Page d'accueil | Ça m'a l'air bien »

13/04/2013

1953 en 10 films

Belle année que l'année 1953 sur Zoom Arrière qui voit l'unanimité se faire autour du film de Stanley Donen. Voici, histoire de mettre quelques images sur la longue liste du tableau, dix films qui m'ont marqué, qui ne me quittent pas, dix images qui ont illuminé les écrans il y a soixante ans. Photographies DR.

across2.png

manon-des-sources-1953-1-03-g.jpg

Carosse.jpg

musicals-rain.jpg

photo-La-Captive-aux-yeux-clairs-The-Big-Sky-1952-1.jpg

reglement-de-comptes-gloria-grahame-glenn-ford.jpg

the_bad_and_the_beautiful1.jpg

the-sun-shines-bright.jpg

westward-the-women.jpg

De haut en bas (sans ordre de préférence d'ailleurs) : Across the wide Missouri (Au-delà du Missouri)de William Wellman, Manon des sources de Marcel Pagnol (poil au col), Le carosse d'or de Jean Renoir, Singing in the rain, inévitablement (Chantons sous la pluie) de Stanley Donen et Gene Kelly, The big sky (La captive aux yeux clairs) de Howard Hawks, beau à en pleurer, The big heat (Réglement de comptes) de Fritz Lang, vous reprendrez bien un café ? The Bad and the Beautiful (Les ensorcelés) de Vincente Minelli, The sun shines bright (Le soleil brille pour tout le monde) un des plus beaux films de John Ford, et Westward the women (Convoi de femmes) toujours de Wellman qui boucle cet exceptionel panorama.

Commentaires

Salut, Vincent.

Je n'ai vu aucun film de Wellman je crois, et là tu en cites deux dans une liste qui comprend The Sun Shines Bright !! (L'un des plus beaux Ford, on est bien d'accord...)

On peut télécharger Au-delà du Missouri à cette adresse :

http://lecoinducinephile.skynetblogs.be/archive/2013/04/02/au-dela-du-missouri-across-the-wide-missouri-vostfr-vf.html

Mais pourrais-tu en dire un peu plus, pour ceux qui comme moi ne connaissent pas du tout son cinéma ?

A +

Écrit par : Griffe | 13/04/2013

Bonjour Griffe,
Wellman a une longue carrière et je ne connais bien que sa partie western. Il a un parcours à la Raoul Walsh ou à la Allan Dwan, un côté "tout terrain", une grande partie de réalisations à l'époque du muet. C'est quelqu'un de très visuel et de très direct. Il a touché un peu à tous les genres, il est aussi le précurseur des films de catastrophe aérienne (il était aviateur pendant la première guerre) avec "The high and the mighty" (Écrit dans le ciel) avec John Wayne.
Ses westerns sont tous très différents les uns des autres mais tous originaux. "L'étrange incident" est un film sur le lynchage, une sorte de huis clos assez noir, très intense. Pour "Au-delà du Missouri", que tu as peut être vu parce qu'il passait régulièrement à la télévision à l'époque où elle passait des choses intéressantes, je te renvoie au petit texte que j'ai écris, en lien sur le tableau de Zoom arrière. "Convoi de femmes" est un film unique où Robert Taylor doit escorter des femmes à travers l'ouest pour qu'elles aillent se marier avec des hommes qu'elles ne connaissent pas. L'ensemble de portraits féminins est à tomber et le film un mélange de réalisme et de lyrisme à la "Red river" de Hawks, avec de très belles idées de cinéma et la dernière scène, la rencontre de ces femmes qui ont tout enduré avec leurs promis, c'est du grand art.
"La ville abandonnée" est encore autre chose, très âpre, très sec, une histoire de truands et de trésor, de ville fantôme dans le désert. Il y a dedans une poésie du désir étonnante. "Track of the cat" avec Mitchum est aussi assez original.
De ses autres titres, il y a des classiques immanquables comme "Wings", la première version de "Une étoile est née " et Cagney avec son pamplemousse dans "L'ennemi public n°1".
Si tu vois "Missouri..." tu me diras ce que tu en penses. Et merci pur le lien avec ce superbe site :)
Bien à toi.

Écrit par : Vincent | 13/04/2013

Merci à toi pour ces titres qui m'aideront à réparer mon ignorance !

Écrit par : Griffe | 14/04/2013

C'est purement sentimental : mon préféré reste" Manon des Sources " ('poil aux bourses' oserais-je rajouter en hommage à ton clein d'oeil).
J'aurais tant aimé faire partie de cette équipe. Même comme figurant, accessoiriste, Spountz ou n'importe quoi d'autre, pourvu d'en être aussi...
Leur bonheur de jouer est presque palpable dans la scène du "procès" en sorcellerie de Manon, avec l'Instituteur pour avocat de la défense.

Écrit par : L U C | 14/04/2013

Quelle somptueuse liste ! Entre Across the Wide Missouri, Singin' in the Rain, Westward the Women, The Big Sky, The Big Heat et The Sun Shines Bright mon coeur bringuebale.
Que pourrait-on y ajouter... un petit Pickup on South Street peut-être ? Ou alors le si charmant Lili de Charles Walters ? Mon Dieu, j'allais oublier The Naked Spur de Mann et Stalag 17 du grand Billy. Quel dilemme !
Bien à vous.
Dédé

Écrit par : Dédé le Teubé | 15/04/2013

Luc, ravi que tu partages mon enthousiasme pour ce film. C'est certainement une des équipes dont j'aurais aimé faire partie (Avec celle de "Hatari" et celle de "L'homme tranquille") pour préparer les plans en sifflant le pastis bien frais dans les collines au son des cigales, ou relire le scénario à l'ombre d'un olivier, peuchère !

Dédé, merci de votre passage. J'aurais peut être du donner deux précisions : pour Zoom arrière, nous ne considérons que les films sortis en France sur une année, 1953 donc. Le Fuller n'est sortit qu'en 1961 (!), "Lili" en 1952 (et je ne l'ai pas vu). L'autre chose est qu'il s'agit d'un choix (douloureux) plutôt orienté sur des films qui m'ont marqué sur la durée, et la richesse de cette année fait que j'aurais quasiment pu faire une seconde liste tout aussi somptueuse, je crois. hélas il fallait bien mettre une limite. Le Mann est tout à fait superbe et il y aussi Tati, Walsh, Ophüls, Lang avec Marlène, Ray... que du bonheur.

Écrit par : Vincent | 15/04/2013

Merci pour ces précisions Vincent. Il est vrai qu'entre les différentes dates de production et de distribution on s'y perd un peu. Les titres que je me suis permis de citer restent bien sûr de l'ordre de la subjectivité et il ne serait commme vous dites pas malaisé d'établir une seconde liste, tant cette année 53 a vu la déferlante de grands films dans nos salles obscures. Je vous recommande chaudement Lili, petite perle de la comédie musicale américaine dans tout ce qu'elle a de plus humble et enchanteur à la fois.
Bien à vous.
Dédé

Écrit par : Dédé le Teubé | 16/04/2013

Le grand intérêt de ces listes et de ce retour en arrière, c'est de découvrir (parfois redécouvrir) des films et pour le moment, ça marche bien. Merci donc pour le tuyau "Lili",. A vrai dire en cherchant un peu, je connais la chanson titre et je suis presque sûr d'avoir vu le numéro de Leslie Caron avec la marionnette. Du coup je me demande si je n'ai pas vu le film il y a... longtemps !

Écrit par : Vincent | 17/04/2013

Il y a de belles choses...
Et concernant Wellman, je te conseille en sus de ses westerns ses mélos de l'époque pre-code. Son Safe in hell est particulièrement siphonné :)

Écrit par : FredMJG | 30/04/2013

Merci pour le tuyau, j'ai une photo de la donzelle au téléphone et en petite tenue, je n'avais pas pensé à me mettre en chasse du film.

Écrit par : Vincent | 02/05/2013

Les commentaires sont fermés.